LE BLASON, LE TITRE   

 

 

On a l’habitude de lire le blason « D’argent au pal de gueules cotoyé de deux pals d’azur ». Cependant dans l’armorial général de D’Hozier (1), on lit : « porte d’argent à trois pals, deux d'azur et une de gueules ». La définition est moins précise, mais elle est de d’Hozier. En marge, il est noté « 20 £ » ;c’est ce qu’il en coûte pour ne pas être « un usurpateur du titre de noblesse ».

 

Dans ce même d’Hozier (2), en face du blason, on lit : « Charles Brochard, Ecuyer Seigneur de La Rochebrochard ». C’est donc Charles qui a fait authentifier ses armes, et ceci entre 1700 et 1706, d’après les dates qui figurent en tête du volume des blasons. C’est bien à lui que revenait cette démarche, puisqu’il était le chef de la branche aînée depuis le 26 juillet 1699, date de la mort de son père.

On aura remarqué qu'au début du XVIIIè siècle, d'Hozier s'en tient au titre d'Ecuyer, bien que celui de Chevalier soit déjà en usage à cette époque.

Au sujet du titre, nous écrivions (3) "En 1882 Les Annales Historiques publient une note sur les La Rochebrochard, et les gratifient d'une couronne de Marquis. Titre de courtoisie, ou bien de complaisance ? A notre connaissance, personne dans la famille n'a reçu, ni porté ce titre. ..

 

Depuis, nous avons trouvé le vrai coupable, Les Annales, comme beaucoup d'autres en la matière, ont copié. Dans le Nobiliaire Universel de France, édité en 1815, M, de Saint-Allais attribue une couronne de marquis aux Brochard, Ces ci-devant Chevaliers, Seigneurs de… et de … avaient été promus le 1er juillet 1814 "Comtes de Brochard de La Rochebrochard " , et pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, quelques mois après, M. de Saint-Allais leur offrait une nouvelle promotion,

En fait de titre de noblesse, la Restauration ne s'est pas contentée de "restaurer" , elle a innové, Mais elle l'a fait avec tant d'excès et de précipitation qu'une partie de ses innovations n'est pas passée dans les usages, Ce qui n'empêche pas les "bons auteurs" de se recopier sans sourciller, C'est ainsi qu'en 1938 M. Chaix de Saint Ange (4) donne encore du Marquis aux La Rochebrochard.

 

 ----------------------------------

 

 

1 ) Collection Textes, Microfilm 1938, page 219, Province de  Poitiers, à la Bibliothèque Nationale, Dpt des Manuscrits.

2) Collection Blasons, Microfilm 49, page 393, Province de Poitiers, à la Bibliothèque Nationale, Dpt des Manuscrits.

3) Notes sur la famille La Rochebrochard. page 106.

4) Dictionnaire des familles françaises. 1938, page 153.